SORTIE CONCOURS INTERNATIONAL FEUX D’ARTIFICES DECAZEVILLE 20 JUILLET 2013

 

Equipages participants : Jacques et Annick – Daniel et Annie – Daniel et Jackie– Roger et Simone – Maurice et Françoise – Jacques , Lili étant en voyage

Organisateurs : Notre Président Michel

 

Samedi 20 : Arrivée des 7 camping cars en début d’après midi.

Installation sur le parking de l’ancienne mine à ciel ouvert de Decazeville.

On se retrouve , on discute , on fait quelques courses au Géant situé à proximité

19 heure apéritif d’accueil offert par notre organisateur.

 

21 heure nous partons sur le site pour rejoindre nos places réservées.

22h30 , début des festivités , nous assistons à trois tirs de feux d’artifices époustouflants ; concurrents : la CHINE ; les USA ; la FRANCE.

Une féerie d’explosions en symbiose avec des musiques dispensées par une sonorisation de 60000 watts.

Chaque présentation de plus en plus éblouissante.

L’apothéose revient quand même à la France qui remporte le prix du public et le concours général.

 

Enfin un tir final présenté par le Portugal gagnant l’an passé de la 15 ième édition de cette manifestation

Aucun mot pour décrire cette finale de gerbes d’étincelles se reflétant dans les eaux du cratère minier , accompagnée par une musique époustouflante.

Que du bonheur !

Une heure du matin , retour à nos camping cars ; la tête pleine d’étincelles. Quelle ambiance !

 

Dimanche 21 : grasse matinée , l’heure tardive de notre coucher oblige .

En début d’après midi départ pour Saint Santin , petit village ayant la particularité d’être coupé en deux par le département de l’Aveyron et du Cantal donc à cheval sur la région Auvergne et Midi Pyrénée.

 

Nous faisons connaissances avec l’histoire de ce village à travers le récit de deux habitants amoureux l’un de l’autre Marie Pierre institutrice habitant le côté Cantal qui nous » reçoit » dans sa cuisine d’époque et Pierre Marie facteur côté Aveyron qui nous narre sous forme de pièce de théatre leur histoire.

 

Narration cocasse et pleine d’humour ; quelques exemples : 2 églises , 2 mairies donc 2 maires.

Un monument aux morts en commun quand même mais avec un côté cantalou et un côté aveyronnais, à charge de chacun d’entretenir , nettoyer son versant.

2 églises qui sonnent chacune le midi avec un seul bedeau à 10 minutes d’intervalle et avec des sons de cloches différents.

Un stade qui par soucis de réunification s’appelle AveyCant situé moitié moitié sur les deux « communes » et délimité par la ligne médiane (à la mi-temps on change de camp ?)

Et pire enfin l’épicier qui dort , sa chambre dans le Cantal et qui dîne , cuisine en Aveyron et combien d’autres anecdotes.

Un souvenir inoubliable d’une situation cocasse qui sort des sentiers battus.

 

Lundi 22 : Après quelques courses , départ pour le village de Belcastel.

On se gare , on installe le pic nique du midi.

 

14 heures : découverte du village de Belcastel (Bel ne signifiant pas qu’il est joli mais fortifié pour la guerre et castel , château).

Nous sommes accueillis à l’office de tourisme par un Monsieur plein d’humour et ayant bonne connaissance de la région qu’il présente ; y compris impliqué dans les instances des plus beaux villages de France qui comprend Belcastel.

Vraiment un joli village avec un château restauré et chargé d’histoire que nous conte notre guide. Visite de l’église ou nous découvrons un chemin de croix résolument moderne peint par Casimir Ferrer ; peintre et sculpteur connu et reconnu en Midi Pyrénées.

 

Nous poursuivons notre marche sous un soleil de plomb dans les ruelles du village , arrêt au musée des outils anciens et nous retrouvons les œuvres d’une connaissance des équipages qui ont fait Saint Remy de Provence après l’Abrivado ; Monsieur Ledru Rolin sauveur et sculpteur des amandiers de Provence et aussi ami de notre guide.

Après une petite pause au café , chez Anna dont nous dirons rien ! retour à nos véhicules et départ pour Peyrusse le Roc ou nous passons la soirée et la nuit sur une aire superbe , calme et gratuite mise à notre disposition.

 

Mardi 23 : Après une bonne grasse matinée bien méritée , visite du village de Peyrusse le Roc , joli village anciennement fortifié , ruine du château et des tours de guet sur le « Roc »

Retour au campement pour les services avant le repas car rendez vous à 14 heure 30 à Decazeville.

 

14 heures 30 Retour sur le site Decazeville , accueil par une guide de l’office de tourisme connue par Eliette.

 

Bref passage au musée pour découvrir la naissance des « sources charbonnières » vielles de plus de 300000 ans et le secret du bassin minier puis travaux pratiques sur le site avec la visite du dernier chevalement. Puis histoire de la naissance de Decazeville grâce au Duc Decaze et enfin historique de l’exploitation à la fois découverte comme à Cap découverte (Carmaux) et souterraine par galeries et (descente) entre parenthèse , vous avez remarqué, dans l’intimité de la dure vie des mineurs , de leur famille et des chevaux etc….jusqu’à la fermeture du site et sa reconversion par les charbonnages de France.

 

Nous finissons la soirée à l’aire de Boisse Penchot en bordure du Lot.

Apéro , repas en plein air et vite on se réfugie dans nos camping cars suite à un orage de première catégorie , ce qui fait du bien après un 38° sur la place de Decazeville.

 

Demain sera un autre jour avec un départ pour la visite guidée de Conques ;mais vous en saurez plus dans le prochain épisode…..

 

Mercredi 24 : Petit matin tranquille , approvisionnement du pain et petit café au bar du coin.

Notre organisateur Michel , nous précise repas un peu plus tôt que d’habitude pour un départ à 13 heure 15 avec 3 camping cars pour Conques.

Arrivée sur Conques , parking à 4 euros à 300 m du centre ville.

Pris en charge par notre guide (elle ne s’appelle pas Nathalie !) mais Julie ; après les formalités à

 l’OT .

Historique de la création de la ville par notre guide ; puis explications détaillées du fronton de la porte de l’abbaye avec pas moins de 120 personnages allant du ciel à l’enfer selon leur vécu.

 

Visite commentée de l’abbatiale , architecture , vitraux etc….,passage par le cloître ou ce qu’il en reste pour visiter le trésor du site de Conques, nombreuses reliques reposant dans différents objets dorés à la feuille d’or et sertis de pierres précieuses.

 

Flannerie dans les magasins de souvenirs et rues de la cité avant le retour sur Boisse Penchot pour la nuit.

 

Jeudi 25 : Départ à 10 heures pour Flagnac ; embarcadère du bateau d’Olt pour un repas croisière sur le Lot.

 

Accueil chaleureux de la part de l’équipage et en route pour plus de 3 heures de navigation sur la trace des gabares d’antan. Passage d’écluse ; explications détaillées de notre matelot Nadine qui entre deux coups de manivelle aux portes des écluses , essaye de nous raconter toute l’histoire de cette rivière Lot et de son environnement , villages traversés etc….

 

Après une petite halte à l’office de tourisme de Flagnac , nous faisons « le jeu de piste » qui nous amène au parking surplombant le village.

 

On s’installe par une chaleur étouffante , on flâne , on plaisante , on sieste ,on discute , enfin le train train du parfait camping cariste.

21 heures départ pour les gradins du spectacle « Hier un village » ou 700 figurants nous content la vie de leur village dans les années 1900 , la grande guerre , les travaux des champs , les fêtes de village et tout ceci : sans ordinateur , et téléphones portables .

 

Quelques véhicules à moteur et surtout la traction animale et la vapeur , sans oublier la sueur des hommes.

 

Dans un décor somptueux , réaliste , en un mot la vie d’un homme , d’une famille dans l’Aveyron rurale et industrialisée , mines de charbon oblige.

Une manifestation culturelle de grande qualité , basé sur le bénévolat et très complémentaire de l’ensemble de nos visites (le bassin de Decazeville ; Belcastel…..)

 

Ce spectacle se termine par un superbe feu d’artifice qui nous rappelle le début de notre circuit et le pourquoi de notre venue , Le Concours International de Feu d’Artifice de Decazeville.

 

Un grand merci au nom de tous à notre organisateur Michel aidé par notre amie Eliette mise à contribution pour sa bonne connaissance des lieux.

Vive l’Aveyron ; parole d’Auvergnat !!!

 

Ce modeste compte rendu a été écrit avec l’aimable autorisation de nos organisateurs.

Les photos sont issus du collectif composant la sortie.

 

Jacques H.

 

Le mot de l’organisateur : Je remercie tous les participants pour cette petite sortie dans l'Aveyron un grand bravo a Jacques pour ce magnifique compte rendu.

 

Michel P.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ARIEGECAMPINGCARCLUB / A3C