Sortie dans le Tarn entre Carmausin et Ségala Du 23 mai au 1er juin 2018

<<pour aaccéder au diaporama , cliquez sur la photo>>

 

 

 

Organisateurs : Patrick et Mireille H.

Participants : Emile et Marie Paule A. - Daniel et Michèle B.- Bernard et Andrée B.- José et Marie-Lou B.- Christian et Monique D.-  Christian et Anne-Marie F/B Manuel et Madeleine G.- Jacques et Liliane H/L- Pierre et Françoise J/B -    Claude et Anne-Marie M/C - Roland et Anne M.- Michel et Eliètte P/B -  Raymond et Anne-Marie R

.

Mercredi 23 Mai , à partir de 16 heures nos organisateurs Mireille et Patrick nous accueillent sur le parking du Musée de la Mine de Cagnac les Mines.

 

Jeudi 24 Mai 10 heures

Nous commençons la visite par un diaporama qui relate la vie des mineurs de fond de la région Tarnaise.

Puis visite et explications concernant la pièce visible des équipements des mineurs avant la descente , visite du chevalement et des cages de descente à 300 mètres , voir jusqu’à 800 mètres pour certains puits. ( vitesse de descente , capacité des cages en hommes ou en matière etc…)

 

Notre descente dans « le simulateur » de cage commence pour une visite très intéressante , différentes technologies employées pour l’extraction , coup de grisou etc…
Muni d’un casque, après une descente en cage pour rejoindre les galeries de mine souterraines, l’atmosphère change et nous devenons… mineur de fond ! En une heure de visite guidée, nous comprenons mieux les conditions de travail et d’exploitation de cette énergie fossile.


Témoin privilégié de cette épopée qui a duré sept siècles, faite de découvertes, de progrès techniques, de luttes sociales où Jean Jaurès occupe une place centrale, le musée nous offre, à travers son parcours permanent et ses expositions temporaires, des instantanés de vies et d’histoires de ce riche passé industriel.


Dernier témoignage sur site de l'exploitation du charbon dans le Tarn, le Musée-mine départemental apporte un éclairage à la fois technique et social sur sept siècles d'histoire charbonnière.

Jeudi en début d’après midi , départ pour le camping municipal « Les Prunettes »de Monestiés , installation , raccordement électrique , puis départ pour la visite guidée .

 Entre Albi et Cordes-sur-Ciel, Monestiés est lové dans une boucle du Cérou. Son patrimoine culturel s’intègre dans un environnement naturel bucolique. Vieilles pierres, demeures anciennes s’harmonisent avec le paysage vert et vallonné.

Depuis 2001 Monestiés est classé parmi les plus beaux villages de France et l’on apprécie de se balader à travers ses ruelles pittoresques à la rencontre des vestiges du passé : anciennes fortifications, pont de Candèze, fontaine du Griffoul, maisons à colombages et autres architectures remarquables.

 

Tel une coquille d’escargot, ce village ecclésial s’est construit depuis le 10ème siècle autour de l’église St Pierre, petit édifice roman transformé en 1550 en ensemble gothique méridional.
Par son architecture médiévale aux ruelles pittoresques et une histoire au fil des siècles à découvrir, Monestiés propose aux visiteurs curieux une étape intéressante et paisible.


Après la découverte de la cité, de son musée de peinture espagnol et de sa chapelle St Jacques (20 statues gothiques), les berges du Cérou nous accueillent pour une balade tranquille au bord de l’eau.

La maison seigneuriale accueillant le musée Bajen-Vega, un moulin réhabilité en vaste salle d’exposition. C’est dans cette parfaite harmonie que bon nombre d’artistes posent chaque été leurs valises !

 

Excellente journée qui se termine par une de nos « célèbres » parties de pétanque bien animées.

 

Vendredi 25 Mai après les services , direction Cordes sur Ciel où nous nous plaçons au mieux sur l’aire bondée , suite à l’arrivée de nos 14 véhicules.

Après midi , quartier libre dans la ville et fin de soirée , je vous le donne en mille ! consacrée à nos mythiques pétanques.

 

Samedi 26 Mai est consacrée à la visite guidée de Cordes , début d’après midi rendez vous sur la place principale , petite grimpette pour rejoindre le village s’impose , le petit train nous attend pour nous amener au point culminant de la ville historique.

 

Nous redescendons à pied , jusqu’au Musée du sucre et du chocolat du grand chocolatier Yves Thuriès .

Nous sommes accueillis par une hôtesse qui nous explique comment organiser notre visite libre qui sera suivi d’une dégustation de chocolat et des célèbres croquants. 

 

En cours de visite notre guide Yolande  prévue pour la visite de la ville nous rejoint et nous donne pleins de précisions sur la création du Musée du chocolat et sur l’œuvre d’Yves Thuriès.

 

Après quelques achats à la boutique du musée « les gourmandes » ! Notre guide nous entraîne dans une visite guidée de la ville et des maisons typiques de Cordes .

 

Cordes sur Ciel fascine tous ceux qui la découvrent parce qu’elle est d’abord une vision : celle d’une cité montant à l’assaut du ciel. Parce qu’elle est ensuite un livre d’histoire et un album d’art où la mémoire des hommes est restée vivante, inscrite dans les pierres depuis sa création en 1222 par le Comte de Toulouse. Son site exceptionnel, son héritage architectural remarquable en font une des villes médiévales les plus significatives de France et un des hauts lieux du patrimoine européen.

 

Elle est aujourd’hui classée parmi les Grands Sites de Midi-Pyrénées ! On raconte que la création de la cité fut présidée par les astres et que son emplacement fut choisi par le destin… Son cadre de vie, d’une rare authenticité, a su attirer et retenir artistes et artisans qui trouvent là leur inspiration. A l’abri des puissantes portes fortifiées, les fastueuses demeures aux façades sculptées magnifient l’art gothique… Parcourir les rues, franchir les seuils, c’est voyager au travers des siècles !

 

Visite très bien imagée et détaillée par une spécialiste médiéviste confirmée ; je n’en dirais pas plus.

 

Nous quittons très tard notre guide passionnée et passionnante et comme dirait Yolande :

 «  C’est important ça »

 

Dimanche 27 Mai à partir de 10 heures, départ par petits groupes pour le domaine Vayssette

Nous sommes accueillis par le propriétaire ‘ vigneron indépendant qui nous fait une brève présentation de ses principaux produits.

 

« Cerise sur le gâteau » c’est le jour où il reçoit d’autres collègues vignerons , ce qui étoffe nos possibilités de dégustation et d’achats avec entre autres une dégustation vins/chocolats animée par un chocolatier d’Albi.

 

L’après midi est consacrée à une visite approfondie des vignes , toujours avec ce jeune vigneron passionné et fièr de son travail.

 

Après la visite, un nouveau petit tour des stands des producteurs permet à tous de faire l’acquisition de quelques bonnes bouteilles , Gaillac, Muscadet bord de Loire , Beaujolais , Corbières et Champagne.

Une fin de journée bien remplie avec la complicité d’un soleil radieux.

 

Lundi 28 Mai : nouveau mouvement de nos groupes ,direction le parking de la cathédrale d’Albi.

Parking qui nous a été réservé , grâce à des camping caristes de la ville, qui ont fait le nécessaire auprès de la mairie. Nous les remercions de tout cœur et serions très heureux de les recevoir dans l’une de nos sorties pour leur gentillesse et leur dévouement.(Ils ont balisé eux mêmes la zone qui nous était réservée et cela dès 6 heures du matin)

 

Sans oublier , un grand remerciement à madame le Maire d’Albi, pour sa prise d’arrêté nous permettant d’avoir ces places qui ont rendu possible nos visites guidées de cette si belle cité qu’est la ville d’Albi. Un parking à 300 mètres de la cathédrale Sainte Cécile et du cœur de la ville ancienne , c’était merveilleux.

 

En début d’après midi , rendez vous à l’office de tourisme face à la cathédrale sainte Cécile pour la visite guidée du palais de la Berbie , de ses jardins. Notre guide apporte nombre d’explications sur la vie et les œuvres d’Henri de Toulouse Lautrec tout en parcourant les différentes salles d’expositions.

 

La visite se poursuit par un tour complet de la cathédrale Sainte Cécile avec de nombreux commentaires de la part de notre guide sur l’architecture grandiose de l’édifice et la beauté des décors et fresques ornant ce lieu de culte.

 

Nous apprenons aussi que la différence de couleur des briques du sommet de l’édifice est dûe au fait que suite à des problèmes d’étanchéité de la voute la cathédrale a été rehaussée de7 mètres au 19ème siècle sous la conduite de l’architecte César Dali.

 

Avant de nous quitter , elle nous amène au cloitre et dans le quartier le plus vieux d’Albi.

Une visite magnifique et chargée d’histoire qu’un temps maussade avec quelques petites averses nous a tout de même permis de découvrir.

 

Mardi 29 Mai : le matin quartier libre , nos équipes en profitent pour flâner dans la ville , puis courses au marché couvert.

Malheureusement , le débit de l’eau du Tarn suite aux orages de la nuit , oblige nos organisateurs à annuler la sortie en gabarre prévue l’après midi. Sécurité avant tout.

 

Mais notre petit train de 16h15 est à l’heure et nous attend au pied de la cathédrale pour un très grand circuit commenté dans la vieille ville et sa périphérie.

La richesse des commentaires audio par casque, très performant au niveau écoute , nous permet de compléter nos connaissances de la cité acquises lors de notre première journée avec notre guide.

 

Mercredi 30 Mai : Départ de nos 3 groupes sur 3 aires de services différentes.  ( 2 à Albi , celle de Pratgraussals, celle de l’avenue Albert Thomas et un groupe à Carmaux , on ne bouchonne pas et on gagne du temps. (Quel génie notre organisateur, il a plus d’un tour dans son sac !)

 

12 heures , nous approchons de Le Ségur après passage à Blaye les Mines , Carmaux, Monestiés et arrivée à L’ichardié pour notre repas du midi.

Sandrine notre hôte  nous accueille avec son sourire..

Un repas excellent nous est servi.

 

Kir de bienvenue , salade canardaise  , cuisse de canard confit et son aligot, fromage, dessert, vin de Gaillac et pétillant au dessert , café.

Accompagnant ce moment chaleureux , la surprise ! Un artiste Alain ,notre animateur de Karaoké , KARALAIN , animation : humour ,musique , chansons  pendant tout le repas, puis danses jusqu’à une heure avancée de l’après midi.

19 heures , les activités reprennent avec un apéritif dînatoire concocté par l’ensemble de nos équipages.

 

Une autre surprise nous attend , les amis Mirandoliens de Patrick , Pierre et Patrick nous amènent leurs spécialités , le gâteau à la broche et les échaudés ,spécialité Tarnaise/Aveyronnaise.

20heure30 après nettoyage de la salle, tout le monde se réfugie dans son camping car, la pluie de l’après midi ayant rafraichi l’atmosphère.

 

Jeudi 31 Mai : Départ de nos 3 groupes pour Carmaux sur l’Aire située en face du stade.

Le projet pour Carmaux est de marcher sur les pas de Jean Jaurès , célèbre philosophe , orateur et homme d’état qui contribua à l’essor de la ville de Carmaux , de ses mines , de l’industrie à travers la verrerie ainsi que ses actions pour améliorer les conditions de vie de la classe ouvrière.

 

Notre guide nous fait traverser la ville en évoquant tous les lieux de prédilection du grand homme . (Gare , ancienne verrerie, maison du Cercle des Travailleurs , Salle de réunion des instances politiques et syndicales du moment ) et bien sûr l’incontournable Place Jean Jaurès où l’on découvre sa statue et ses pensées.

 

La visite se termine par le Musée / Centre d’Art du Verre .

Musée car il retrace l’évolution de la verrerie à travers les différentes techniques de productions exposées et puis surtout Centre d’Art car nous découvrons en suivant les pas et les propos de notre guide les réalisations contemporaines d’artistes qui nous invitent à la recherche et à la réflexion de ce qu’ils ont voulu exprimer à travers leurs œuvres.

 

Et puis la visite incontournable de la démonstration des  souffleurs de verre ,du façonnement d’une œuvre en verre par ces deux jeunes femmes entièrement complices et habiles pour mener à bien l’objet à réaliser en un temps record sous nos yeux nous a permis de percer les secrets de fabrication de la silice en fusion.

 

Vendredi 01 Juin : Après un grand tour au très réputé marché de Carmaux nous nous quittons dès le début de l’après midi à grand regret , en rêvant déjà à notre prochaine rencontre , le grand rassemblement du club à Guzet Neige les 8 , 9 et 10 juin.

 

Une très belle sortie dans une région superbe. Séjour riche en surprises , en diversité des thèmes proposés , en relations humaines et encadré par la gentillesse de nos deux nouveaux organisateurs.

 

                                                          Rédaction : Jacques H.

 

                                                          Relectrice :Michèle B.                                                           Photos : Nanou / Lili

 

Le mot des organisateurs : Patrick et Mireille , nous font confiance pour la  rédaction du compte rendu et placerons éventuellement leur petit mot ultérieurement .

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ARIEGECAMPINGCARCLUB / A3C