Fête du Cassoulet Castelnaudary : du mercredi 21 au dimanche 25 août et son extension du 26 au 28 août

Mercredi 21 août ;

Arrivée des équipages dans l’après-midi à l’exception de Maryse et Bernard C. pour cause de chute de Maryse heureusement sans gravité.

Installation sur le parking Piboulette de Castelnaudary, au bord du canal du midi, à l’ombre des arbres longeant ce dernier et à deux pas de la fête du cassoulet. Bref dans un emplacement idéal bercé par le clapotis de l’eau au passage des péniches. Certains prétendront même plus tard avoir aperçu des sirènes ! A savoir ?

Restait plus qu’à prendre l’apéro de bienvenue concocté par Nanou et Raymond nos deux Gentils Organisateurs (GO) du séjour.

 

Jeudi 22 août :

Bernard nous rejoint en célibataire jusqu’au lendemain, Maryse étant en convalescence.

La matinée est mise à profit par chacun pour découvrir le centre-ville tout proche de Castelnaudary.

Déjà quelques « taste-mounjetos » impatients s’installent le midi sous les allées ombragées de la ville.

L’après-midi, la sieste est écourtée. Départ dès 15 heures, à pied, pour la visite du moulin à vent de Cugarel. Ce moulin, seul vestige des 32 moulins à vent que comptait la ville, domine la plaine du Fresquel.

En fin d’après –midi, cérémonie d’ouverture de la fête avec animations traditionnelles. Les noctambules du groupe ont pu ensuite s’en donner à cœur joie pour cette première nuit de fête.

 

Vendredi 23 août :

Nos deux GO ont décidé de nous mener en bateau !

Heureusement pas besoin de ramer pour cette balade sur le canal, avec franchissement d’écluse s’il vous plait. Pas de vague, vent faible à modéré et ombre assurée par des platanes dont nous avons pu voir les ravages occasionnés par le chancre coloré. Quesaquo ?

Le chancre coloré est une maladie provoquée par un champignon microscopique, qui s'attaque exclusivement aux platanes. Il se loge à l'intérieur de l'arbre, bloque ses canaux de sève et le tue en quelques années.

A midi, nous faisons escale à l’Auberge de la Planque, qui porte bien son nom.

Apéro et repas en terrasse puis retour au camp de base où nous passerons la soirée.

En fin d’après-midi, séance d’intronisation  de nouveaux membres à la grande confrérie du Cassoulet de Castelnaudary.

La journée ayant été chaude un apéro et un repas pris en commun sur les berges du canal nous remirent tous d’aplomb.

Nous voilà parés pour assister à cette deuxième nuit de fête et plus particulièrement pour écouter quelques stars « des années 80 » accompagnées par l’orchestre René Coll (Jean-Pierre Mader et Emile & Image). Une bonne méthode pour être rajeuni de quelques années.

Samedi 24 août :

A la première heure, nous avons eu la visite de Jacques H., sans Lili occupée à garder ses petits-enfants mais avec un panier rempli de mirabelles fraichement cueillies dans son jardin. Il n’est cependant pas venu pour « des prunes » car il a pu profiter des animations de la journée et déguster le cassoulet du lendemain.

 

Des animations le samedi, Il y en a eu effectivement de très nombreuses . Du marché artisanal et gourmand aux animations nautiques sans oublier le festival de bandas la journée à bien été remplie.

Le croirez-vous, les plus photogéniques d’entre nous ont même fait la une de la dépêche du Midi.

Le soir :

  • les « pro-années 80 » sont allés voir, sur scène jusqu’à une heure avancée de la nuit, Début de soirée, Jean Shultheis, Thierry Pastor, Partenaire Particulier, Ottawan, Lio & Julie Pietri ;
  • les autres sont allés voir notamment Natacha Saint-Pier, Patricia Morgane, Prescillia Betti.

 

NB : On ne peut pas exclure que plusieurs soient tombés dans les bras de Morphée sans aller à la fête tant la journée a été riche en animations.

 

 

Dimanche 25 août :

Nanou et Raymond, nos éternels tourtereaux, ont eu l’excellente idée d’organiser un repas en commun. Avec la complicité de Daniel B. , le régional de l’étape, nous avons pu déguster un cassoulet sur les berges du canal. Véritable délice, ce cassoulet agrémenté d’une salade a été préparé et livré par Charline et Simon, restaurateurs/traiteurs dont le nom de l’établissement mérite d’être cité, en l’occurrence « 11 à table ».

 

Il a vraiment fallu se faire violence pour aller voir, l’après-midi, le grand corso fleuri sillonner les rues de la ville.

Le soir quelques irréductibles se sont retrouvés à la fête tandis que le restant de la troupe commençait à préparer la levée du camp prévue le lendemain.

Lundi 25 août :

La fête du cassoulet c’est terminé !

Comme prévu, quelques équipages rentrent à la maison tandis que les autres prennent la route de Mazamet.

Mardi 27 août 9 h 45

Les 7 équipages prêts, sur le parking de Mazamet  attendent l’autocar qui nous amène au village médiéval d’Autpoul.

Notre guide Alexandre se régale de nous faire des commentaires sur le village médiéval et le Rocher de la Vierge, où nous avions un point de vue magnifique sur la vallée. Accroché à son piton rocheux, dominant la ville de Mazamet de plus de 300 m. Le village perché médiéval d’Hautpoul représente un des rares vestiges de l’épopée cathare dans le Tarn. Ruelles pittoresques, jardin médiéval, artisanat et panoramas exceptionnels sur la vallée depuis le rocher de la vierge ou les terrasses du vieux château.

Nous avons emprunté avec courage la passerelle qui tremblait sous nos pieds.

Sachant qu’elle mesure 140 m. de long sur 1m. 20 de large et 70 m. de haut.

Inauguré le 15 septembre 2018, et à 30 mn à pied pour arriver au petit village médiéval d’Hautpoul.

Une ballade vertigineuse à 70 m. au-dessus du sol, et un point de vue exceptionnel sur la vallée de l’Arnnette.

Nous sommes partis à la découverte du patrimoine historique naturel de Mazamet, unique en Occitanie.

Le retour à pied avec nos bâtons sur le sentier spectaculaire, qui nous amène au parking où nous attendait un responsable de l’office de tourisme pour faire une photo de groupe avec le guide Alexandre devant le camping-car ou était accrochée la banderole du club A3C, sachant que nous étions un des premiers groupes à visiter la passerelle.

Tout en nous disant au revoir, le responsable de l’office nous promet de nous envoyer une copie de la photo.

Journée magnifique et très enrichissante.

Après-midi libre quelques-uns sont partis visiter Mazamet et visionner la vidéo

  sur la construction de la passerelle invités par le responsable de l’office de tourisme. 

Mercredi 28 août 9 h 30

Départ de Mazamet avec 6 camping-cars, arrivés à Carcassonne à deux pas de la Cité, nous découvrons dans la pinède « Le Parc Australien »

Michel à dû nous quitter juste avant de faire la visite du Parc Australien, car Eliette n’était pas bien, il a préféré l’amener  aux urgences.

Avant de commencer la visite le guide Brigitte nous fait la surprise de nous présenter un bébé kangourou de 5 mois tombé de la poche de sa maman.

La visite se poursuit et nous plonge dans l’histoire originelle de ce Pays « L’Australie » Nous découvrons aussi Le Camp Aborigène, le destin de ce peuple et son mode de vie au travers d’objets traditionnels et de démonstrations du Boomerang : le guide prend une grande respiration pour souffler dans un « Didgeridoo » écoutant ce joli son qui semble lointain.

Une expérience inoubliable de deux heures et immersion totale avec les animaux Australien, sur un parcours pédestre sans difficulté jalonné de bancs.

Nous approchons l’animal mythique d’Australie « Le Kangourou » et nous découvrons la fabuleuse histoire de leur naissance.

Nous sommes entrés dans la volière, et nous avons un contact direct avec les Perruches Australiennes.

Nous avons aussi approché de très près un des  plus gros oiseaux du monde « L’Autruche » Nous avons appris tout de leurs mœurs les plus secrètes et nous les avons nourris.

Un après-midi plein d’émotions en contact direct avec les animaux du Parc,

Mais hélas la sortie se termine et chacun a pris la destination de son choix.

 

Le mot des organisateurs

Raymond et Nanou remercient les participants.Nous sommes enchantés des bons moments passés ensemble, ainsi que le divin plat de cassoulet très apprécié de tous. Très belle sortie conviviale.

La partie cassoulet rédigée par Roland M.

La partie extension et les photos Nanou R. aidée de Mimy A.

Quelques photos de José M.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ARIEGECAMPINGCARCLUB / A3C